Photo: Laurent Clévenot

A l’Eurojam 1984 – Velles (F) Photo: Laurent Clévenot

L’abbé Edmond Barbotin nous a quittés le vendredi 19 septembre. Agé de presque 94 ans, il était paralysé depuis 10 ans et vivait dans une maison médicalisée à Strasbourg. Ses obsèques auront lieu le mercredi 24 en l’église Saint-Maurice de Strasbourg à 10 h 30 et son inhumation au cimetière de Lorette à Saint-Servan (35) le vendredi 26 à 16 h 30.

Il a été conseiller religieux national de l’association française de 1986 à 2000. Inlassablement, il a accompagné de très nombreuses routes, des camps-écoles, les pèlerinages de Paray et de Vézelay, les JMJ de Czestochowa en 1991, d’innombrables activités nationales et internationales… Combien de chefs, cheftaines, routiers, guides aînées, prêtres, religieux et religieuses… ont été marqués par lui ? C’est impossible à dénombrer. Il a également écrit pour notre mouvement de nombreux articles et ouvrages sur la pédagogie de la foi.

Nous conserverons dans notre cœur l’image d’un saint prêtre, discret, disponible, mesuré, à l’intelligence remarquable, à l’humour très fin.

Nous le confions désormais à la Miséricorde Divine, qu’il a tant prêchée et déversée dans le sacrement de pénitence.


Moi, Martin, Commissaire fédéral, ainsi que tous les commissaires généraux, à l’occasion de cette eucharistie d’ouverture de l’Eurojam 2014, nous consacrons solennellement l’Union des Guides et Scouts d’Europe au Sacré-Cœur de Jésus.

Nous la lui confions tout entière et la lui offrons avec tous ses membres, dans ce qu’ils vivent et dans ce qu’ils font, dans toutes les peines et les souffrances qu’ils traversent, dans toutes les joies et les espérances qu’ils connaissent, au cœur de leurs activités scoutes et de leur vie dans le monde, afin que tout dans l’Union serve à honorer, aimer et glorifier le Cœur de Jésus.

Nous te choisissons donc, ô Cœur Sacré, pour l’unique objet de notre amour, le protecteur de notre Union, la garantie de son salut, le remède à ses fragilités et à son inconstance, le réparateur de ses défauts la source de sa joie et de sa paix, et la destination de sa route.

Ô Cœur de toute bonté, sois notre justification envers Dieu le Père, et donne-nous de goûter la douce puissance de ton infinie miséricorde. Ô Cœur d’amour, nous mettons toute notre confiance en toi et espérons tout de ta bonté.

Cœur ardent de tendresse, viens consumer en nous tout ce qui peut te déplaire ou te résister. Que ton pur amour s’imprime si profond dans nos cœurs que jamais nous ne puissions l’oublier ni être séparés de toi. Nous te bénissons de vouloir habiter la  vie de notre Union et nous voulons que notre bonheur et notre gloire soient de vivre et de mourir en étant tout à toi.

Amen


L’Eurojam 2014 a été une grande célébration, un moment de joie vécu dans une communauté immense ; une célébration de réconciliation et d’unité. Pas seulement une grande rencontre de 12500 jeunes Européens, pas seulement un « happening » au milieu de nulle part, pas seulement un spectacle devant 25000 yeux. Quelle est la différence entre l’Eurojam et, mettons, un festival de musique rassemblant le même nombre (ou même un nombre supérieur) de personnes que l’Eurojam ? Un festival de musique rassemble des gens enthousiasmés par le même genre de musique, donc des personnes qui partagent un aspect, une partie d’eux-mêmes. L’Eurojam ne rassemble pas des personnes qui partagent quelque chose les unes avec les autres, mais qui SONT quelque chose les unes avec les autres, qui, ensemble, forment un seul corps, le corps du Christ ! Ce n’est qu’en Lui que nous sommes vraiment capables de trouver la réconciliation, réconciliation avec Dieu, avec nous-mêmes et avec les autres. Notre unité en LUI est notre force et la seule raison d’être du scoutisme européen. L’Eurojam est la meilleure expression de cette unité. Il nous montre – à nous et au monde ! – que la paix entre les nations n’est pas seulement un beau rêve, mais peut être réalisée si nous avons la ferme volonté d’aller vers l’autre, d’écouter et de comprendre l’autre. Même si nous ne parlons pas la même langue et que nous ne partageons pas les mêmes habitudes et coutumes, nous sommes des sœurs, des frères et les enfants bien-aimés de Dieu. Nous ne partageons pas seulement l’un ou l’autre aspect choisi de nous-mêmes, mais notre essence, notre être. Une fois que nous avons compris cela, notre diversité n’est plus un obstacle, mais la source de nouvelles découvertes, de beaux échanges et d’une joie profonde.


WYD Cross in UkraineLa Croix et l’Icône de la Journée Mondiale de la Jeunesse voyagent actuellement en Ukraine. Nos scouts ont pris part au service des volontaires, avec nos conseillers religieux, à Lviv, pour le transfert de l’Eglise Catholique Romaine (la Cathédrale de la Dormition de la Mère de Dieu) à l’église principale de l’Eglise Gréco-Catholique Ukrainienne (Cathédrale Saint-Georges).

Tous les évêques d’Ukraine ont participé à l’événement, guidés par les chefs des Eglises : le Patriarche Sviatoslav Shevchuk et le Cardinal Mieczyslaw Mokrzycki (qui a été pendant sept ans le secrétaire personnel du Pape Jean-Paul II).

La JMJ est désormais prise en compte par les Guides et Scouts d’Europe. Le 11 septembre, tous les commissaires nationaux des branches rouges entrent en contact pour le lancement de la préparation afin d’accueillir tous les routiers et toutes les guides aînées de notre Union Internationale à Cracovie entre le 24 et le 31 juillet 2016. Retenez ces dates !