BischofWoernerChers guides et scouts d’Europe,

Je vous salue cordialement ! Vous êtes venus de partout pour célébrer ici à Neu-Ulm la fête de votre mouvement. En cette année 2016, vous célébrez un double anniversaire : le 40e anniversaire de la KPE (Katholische Pfadfinderschaft Europas) et le 60e anniversaire de votre organisation mère, l’UIGSE-FSE.

Ce sont des chiffres dont vous pouvez être fiers. Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est votre fidélité inaltérée à l’Eglise et à Celui qui l’a fondée : Jésus Christ. Vous êtes connus pour cette fidélité ; elle est votre « signe distinctif», ce qui me réjouit beaucoup ! C’est ce qui compte : être loyal à Dieu et à l’Eglise, avec courage et assurance, dans des temps qui rejettent la religion chrétienne, aussi et surtout quand on est attaqué pour cela.

Dans le dernier livre de la Bible, l’Apocalypse de saint Jean, Dieu envoie un ange pour dire à la communauté de Philadelphie, qui est restée fidèle dans des temps difficiles : « Je connais ta conduite ; voici que j’ai mis devant toi une porte ouverte que nul ne peut fermer, car, sans avoir beaucoup de puissance, tu as gardé ma parole et tu n’as pas renié mon nom… Puisque tu as gardé mon appel à persévérer, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve… » (Apocalypse 3, 8.10a).

Cette promesse merveilleuse de Dieu reste valable encore aujourd’hui, chers guides et scouts. Dieu ouvre à ses fidèles une porte que nul ne peut fermer. Il voit nos efforts pour respecter sa parole et ses commandements et pour ne pas le renier, même quand d’autres se moquent de nous pour notre appartenance à Lui et à son Eglise, ou aussi au scoutisme. Restez fidèles, continuez à vous tenir à Lui. Lui et son Eglise ont besoin de vous. Car rien ne peut mieux toucher les cœurs des gens que le témoignage courageux et joyeux de jeunes qui montrent que la joie du Seigneur est leur force (cf. Neh 8, 10) et qu’il est beau d’être catholique. Vous y avez une véritable mission, en particulier parmi les jeunes de votre âge ! Je sais que ce n’est pas toujours facile. Mais n’ayez pas peur ! Dieu n’abandonne pas ses amis. Qu’il récompense abondamment votre fidélité !

Ensuite, j’aimerais vous demander une autre chose : Profitez de l’Année sainte de la Miséricorde, pour grandir de plus en plus dans votre amour envers Jésus-Christ ! Comment faire ?, allez-vous peut-être demander. D’abord, il y a le sacrement de la confession, qu’on pourrait également appeler le sacrement de la Miséricorde divine. Aimez recevoir ce sacrement, régulièrement. Dieu vous y attend, désireux de vous prendre à nouveau dans ses bras, de vous libérer de vos fardeaux, de vous consoler, de vous guérir et de vous encourager quand vous ne savez plus que faire.

Il y a encore un autre sacrement dans lequel vous pouvez connaître la Miséricorde divine dans toute sa profondeur : le sacrement de l’Eucharistie. Fréquentez la messe et participez à l’adoration eucharistique aussi souvent et longtemps que possible pour vous. La bienheureuse mère Teresa (qui sera canonisée le 4 septembre 2016) a dit un jour : « Quand nous avons commencé avec l’adoration quotidienne (dans notre communauté), notre amour pour le Christ est devenu plus intime, notre amour entre nous plus compréhensif, notre amour pour les pauvres plus compatissant et le nombre de vocations a doublé. (…) Le temps que nous passons dans notre échange quotidien avec Dieu est le moment le plus précieux de toute la journée. »

Vous aussi, chers guides et scouts, allez faire cette expérience : si vous vous présentez régulièrement devant Jésus dans l’Eucharistie et encore plus, si vous l’accueillez régulièrement dans votre cœur dans la Sainte Communion, il vous attirera toujours plus à son cœur et il vous transformera en profondeur par son amour et sa miséricorde. Votre engagement précieux pour l’initiative Nightfever à la cathédrale d’Augsburg depuis 2008 me montre que beaucoup d’entre vous apprécient grandement l’adoration eucharistique et la confession. Je vous remercie explicitement et cordialement pour ce service !

Que Dieu vous bénisse et vous accompagne !

En union de prière avec vous,

Votre

Florian Wörner,

Evêque auxiliaire d’Augsburg

Posted in News
Share this post, let the world know

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *