Translate original post with Google Translate

allemand | italien | multilingue | polonais | ukrainien

3 août 2014

Notre vie est un ensemble d’histoires, de souvenirs, de moments et d’événements qui nous font grandir, qui nous forment, qui nous font devenir ce que nous sommes. Avec notre esprit, nous sommes capables de feuilleter les images et les pensées comme dans un album plein de photographies et de films qui immortalisent les moments décisifs de notre vie, ces aventures que nous racontons aux amis, nos histoires personnelles qui font partie de notre patrimoine comme les histoires de famille. Justement, en parcourant l’album de famille, l’une des questions que posent souvent les enfants à leurs parents, celle que j’ai posée aux miens et je suppose vous aux vôtres : «  Comment vous êtes-vous connus ? Quand ? Quelle impression t’a-t-il-faite ? Qu’est-ce qui t’attirait en lui ? Comment a continué votre histoire ? » Continue reading


Translate original post with Google Translate

Chers amis,

je ne sais comment vous dire ma joie après mon passage a l’Eurojam. Merci de votre accueil, de votre présence, de la façon dont vous m’avez entourée. J’ai été admirative devant le rassemblement, Martin a su si bien motiver guides et scouts… l’enthousiasme et tous les visages pleins de lumière ( et non de pluie ! ) de joie de vivre malgré les difficultés

J’ai senti l’ambiance en traversant le camp à la recherche de Günther que j’ai retrouvé avec tant de joie, même si nous avons pris chacun 10 ans depuis notre dernière rencontre !  Je ne croyais pas rencontrer tant de chefs et cheftaines connus, en France ou dans les autres pays de l’U.I.G.S.E. encore en service avec lesquels j’ai pu échanger quelques souvenirs ou admirer leurs enfants que je ne connaissais pas

Un merci tout spécial à Marie-Thé grâce à qui j’ai pu bavarder avec Bartek, ce fut une grande émotion ! La messe à laquelle j’ai pu assister était très belle, très priante « à la scoute » autour de l’évêque du lieu et du père Patrick du Saint Rosaire avec qui j’ai pu échanger à la sortie.

La journée s’est terminée pour moi avec un magnifique rayon de soleil mais surtout dans le cœur, ça continue, la relève est assurée et bien assurée et de mieux en mieux. Bravo à vous tous, transmettez ma joie et mon merci à tous ceux qui ont tant donné pour la réussite de ce bel Eurojam, « vous avez donner sans compter » c’est magnifique. « C’est dur tant mieux » disait Jeanne d’Arc et je ne doute pas des fruits de ce camp, de toutes les grâces reçues et à venir. Le Seigneur était bien présent au milieu de ce camp ! Ma petite fille Flore, en vacances ici avec ses cousins après avoir remis son sac en état et surtout lavé et brossé ses bottes continue de nous raconter… de nous faire vivre de ce qu’elle a reçu. Encore un grand, très grand merci et beaucoup de félicitations !!!


Translate original post with Google Translate

The eight last Guides and Scouts of Europe have left Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois. Some minor works leave to be accomplished on site in order to fulfill our rule: « A Scout leaves only two things. First: Nothing. Second: His gratitude. »

Thanks to all the landlords, inhabitants and representatives of Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois for their warm welcome of the Eurojam! Thanks to the more than thousand volunteers before, during, and after the Eurojam – especially those who went far, far beyond their limits and offside the limelights of the Eurojam.

The Eurojam goes on… in 12500 hearts of young Europeans united in Christ. Have you already chose to be part of it?